Archives pour l'étiquette cérémonie laique

Photos naturelles : Choix de l’instant en mariage

En tant que photojournaliste de mariage,  je privilégie la discrétion, le naturel et l’émotion. Un beau discours que je ne suis pas seul à tenir,  me direz vous !  Mais concrètement ça veut dire quoi ?

Voici un exemple concret : Sur l’image ci dessous, les mariés, après leur mariage civil à Bordeaux,  arrivent dans le jardin de l’Espace Villemarie à La Teste de Buch, où va être célébré leur cérémonie laïque.

ceremonie laique arcachon
Cérémonie laïque de Charlène et Jérémy. Espace Villemarie, La Teste de Buch (33)

Eclats de rire, complicité, l’instant d’émotion est là ! Cependant devant les mariés,  c’était un peu la pagaille… La photo est loin d’être l’image parfaite ! La personne au premier plan, tête baissé aurait dû, dans un monde parfait, regarder vers les mariés ou même être absent du cadre… J’aurais pu,  dans cette recherche de perfection,  choisir une image faite quelques secondes plus tôt ou plus tard… Mais dans un reportage comme celui ci,  la priorité n’est pas là ! Ce moment de complicité est bien trop fort pour l’abandonner au profit d’une photo à la composition parfaite.

Quelques minutes plus tard, le marié à la limite du fou rire :

ceremonie laique bordeaux
Charlène et Jérémy pendant leur cérémonie laïque

Le seul angle me permettant de saisir le regard de Charlène vers Jérémy sans gêner le déroulement de la cérémonie passait par ce pied de micro.  Bien sûr,  il ne fallait pas qu’il chevauche le visage de la mariée ni qu’il sépare les deux amoureux.  Là encore la discrétion, et surtout la restitution de l’émotion,  l’emportent ! Ce qui ne veut pas dire que le cadrage doit être approximatif et la composition bâclée ! Le photographe de mariage travaillant comme un photojournaliste doit avant tout être là au bon endroit au bon moment, pouvoir rester mobile  sans ne gêner personne, et ce n’est pas toujours facile ! Les invités et les familles des mariés ne sont pas là pour voir un photographe gesticuler devant eux avec son gros matériel ! D’où mon choix pour ces images du 135mm f2L, un objectif fantastique par la qualité des images qu’il procure, mais aussi remarquable pour sa légèreté et sa discrétion. Le choix d’une focale fixe impose au photographe d’anticiper pour se placer à la bonne distance.

Charlène est coiffée par Claude Boscher – salon Upper Style à Bordeaux, maquillée par Nathalie Bagon – Nouveau regard, et porte une robe Alfred Angelo

Espace Villemarie 33260 La Teste de Buch
© Jean-Baptiste Ducastel photographe www.ducastel-mariage.fr